À cent jours de la fin du service, on fêtait le « Père cent »
et on annonçait les jours qui séparaient de la libération.

On ne sait pas exactement quand la quille à pris un sens symbolique…
Chaque militaire essayait de la personnaliser en fonction de son arme, de son régiment, mais aussi de son origine régionale et de sa créativité.

Le grand jour pour les appelés, le jour de la quille, le jour où nous retournions à la vie civile avec droit de reporter des vêtements non imposés par l’armée.
COMPAGNIE INTERNATIONALE
de réglementation du souffle
9° BATAILLON DES TIRS OQ.
Hôtel New Orléans Cottage
Prix réduits pour longs séjours
Facilités de paiements
Régime amaigrissant
Confort moderne
(puces, punaises, mord bacs)
Tél. : 11 BAR
Métro : POLE
Musique de

la Place d'ALGER

Année 59
2° Couvée
2° Rafle
Madame Veuve Père Cent née Laquille, sa joyeuse épouse ;
Monsieur jean PEUPLUS de SOUFFLAY, son fils ;
Mesdemoise DEKORRE née APISTON de sa sœur Korenfa ;
Messieurs FLAGADA et MOULINET du TAGARlN, ses neveux ;
Mademoiselle Claire ONTAMBOUR, sa nièce ;
Monsieur Yvon NOULACHER ;
Monsieur Alonzo DODO, Président de la confédération du travail ;
Monsieur CROKENAU, créateur des parfums "TUPUDESPIEDS" ;
Messieurs Du BARRY Tom et BASSENCY, ses amis ;
Les familles : SEDANT, SENJOUR, LEBAUMATIN, HOULON-SETIRE, Henri GAULAND, ses
cousins et cousines.
Les représentants des Puissances Etrangères : LORD INAIRE, chevalier de la SaInt-Hure,
LADY HARAY et LADY CENTRY détachées aux aftaires courantes.
Les signataires du PACTE-AGE, les destinataires du PLAN-KAGE, qui courbés sous le joug
redressent joyeusement la tête, ont l'agréable douleur et le triste plaisir de vous faire part
de la mort tant attendu de
SIDI STINGUE BEM FADIEZE
Survolez avec la souris
Jean Comte Cent Baron Nouvite d'Yssy
Illustre descendant d'Allah Ksé Ion
Président de la Société Anonyme Y. A. de Labut
Chevalier de la ligue A.C. de music
Membre de la ligue des alcooliques invétérés et du Tir au cul spécialisé
Fondateur de la ligue antirampilatoire
Créateur de la poudre d'Escampette
Décédé en terre Africiaine en automne 61 après 708 jours de délire, d'une grave
maladie, malgré les soins des docteurs REMAIÇA et REPRENZAN, provoquée par l'absorb-
tion massive de patates sautées à la barre fixe, fayots blindés, paupières de crabes, bœuf élas-
tique, camembert à traction animale automatique, le tout arrosé d'un torboyau infâme et
muni des sacrements de la confrèrie des assoifés.
Le permis d'arroser ayant été délivré par le professeur GOSIERSEC, la messe
sera dite par le très réverand PERE Yves ROGNE assisté du PERE NAUD ainsi que de
l'ABBE NEDICTINE, l'ABBE QUILLE, l'ABBE KTANCE, de Sœur MARIE BRIZARD. Sa
Sainteté PIE NARD venus spécialement de RHUM honorera de sa présence la cérémonie et
implorera pour la bénédiction la clémence de SAINT-RAPHAEL et SAINT-ZANO.
Excusez notre culot
Mais on ne peut noyer
Le PERE CENT dans l'eau.

Amen (Dai... Ron) des profondes Hisse ton fric
Là où le corps repose
Un mandat vaut mieux qu'une rose
Parents, Amis, laissez les sou... venirs
Afin que nous puissions nous divertir.

DE PROFONDIS.
RIEZ POUR LUI.
Rue Lafuite - ALGER
Imprimerie LAQUILLE.